yonatome1Yona, fille de la préhistoire, tome 1 : Le clan des loups

Auteur : Florence Raynaud (France)
Illustrations : Thomas Ehretsman
Editeur : Pocket Jeunesse (2005)
110 pages

Genre : Aventure, Historique, Jeunesse

Quatrième de couverture

20 000 ans avant notre ère… Yona, douze ans, met ses pouvoirs de guérisseuse au service des hommes et des animaux.

Yona vit heureuse avec ses parents jusqu’au jour où elle voit sa mère se noyer, emportée par les flots d’une rivière en crue. Rien ne sera plus jamais comme avant… Confiée à l’inquiétante chamani du clan qui exige d’elle une obéissance totale, Yona se révolte. Son seul ami : un loup blessé. Il deviendra son plus fidèle allié dans sa quête de liberté…

L’histoire par moi contée…

Yona voit sa mère disparaitre sous ses yeux, et de suite son univers bascule. D’une fillette libre et aimée par ses parents, la voila confinée au fond d’une caverne avec une vieille femme aux idées sournoises et à la jalousie bien acérée. Entre son père, la vieille chamani et le chef du clan, Yona se bat pour pouvoir exercer ses talents de guérisseuse hérités de sa mère. Et si elle peut compter sur son amie Noume, pour garder le secret, son amitié naissante avec un loup va lui faire faire un choix cruel.

Mon avis

Un petit livre prit un peu hasard à la bibliothèque hier après-midi. Je l’ai pris avec moi pour lire dans le bus pour aller et rentrer des cours et je l’ai terminé avant de m’endormir.

Dès le départ, j’ai été acquise à la cause de Yona. Par bien des cotés, elle me rappelle Ayla, de la saga « Les enfants de la terre » que j’avais beaucoup aimé. Une enfant qui perd ses repères, qui connait les plantes qui soignent et se lie d’amitié avec les loups. Ce ne sont pas les seuls points communs, mais je ne vais pas spoiler plus. A la différence c’est qu’ici au moins je sais que les scènes érotiques/pornographiques ne deviendront pas de plus en plus nombreuses dans chaque nouveau tome.

Il y a au final assez peu de détails sur les spécificités de la vie préhistorique dans le récit. Cela l’allège et le rend très facile à lire, mais j’ai trouvé cela un peu dommage. Il y a heureusement quelques pages plus informative en fin de volume.

Au final, pas tout à fait un coup de coeur, une centaine de pages c’est vraiment court pour cela, mais j’ai hâte de lire la suite. D’autant que si le premier tome se termine sur une « fin », sur un cycle qui se termine… la présence des premières pages du second tome en fin de livre mettent l’eau à la bouche : on s’arrête en pleine action !

 

 

Challenges

emprunts2016-mini petitbac-mini- mystere-mini aufildessaisonsetdespages-mini
Emprunts 2016 Petit Bac 2016 Mystère 2016
<250pages
Au fil des saisons
et des pages
50romansen2016-mini en2016jecomptemespages-mini milleborneslivresque-mini
50 romans en 2016 En 2016 je
compte mes pages
1000 bornes livresque
  lesirreguliersdebakerstreet-mini animauxdumonde-mini
Dungeon Book Monster
S4 – 120PV
Les irréguliers
de Baker Street
Animaux du monde

Les commentaires sont fermés.