[Wildsmith, Alan] Les Arpents, tome 2 : Un hiver aux arpents

Les Arpents, tome 2 : Un hiver aux Arpents Auteur : Alan Wildsmith (Etats-Unis) Illustrations : Yves Beaujard Titre original : Snowboud at Forty-Fives Acres  (—-, 1976) Traduction : Rose-Marie Vassallo Editeur : Flammarion (1981) Collection : Castor Poche 219 pages Genre : Aventure, Jeunesse Quatrième de couverture John, David et Paula ont retrouvé vide la vieille ferme des Arpents. Leurs parents sont bloqués en ville… Plus de nourriture dans les placards… Joe l’Indien, parti emprunter des vivres aux plus proches voisins, ne revient pas… La tempête de neige fait rage. Des chiens sauvages assiègent la maison. Les enfants ont faim, les enfants ont peur. Qu’est-il arrivé à Joe ? L’histoire par moi contée… La neige, enfin ! John l’espérait, et à quelques jours des vacances d’hiver, la voila enfin, libérant les élèves plus tôt que d’habitude en ce jour de milieu de semaine. Les Arpents sont dans une zone d’enneigement intense et il a hâte de découvrir ce que ça peut donner en terme de batailles de boules de neige, de patinage et autres plaisirs. Mais une partie du retour se fera à pieds, pour arriver dans une maisons où les parents ne sont pas, avec des réserves de nourriture presque absentes. Avec Joe qui s’absente pour le ravitaillement chez les voisins mais revient pas, les chiens sauvages, une seule paire de vieilles raquettes, il va en falloir du courage pour s’en sortir. Mon avis Une bien agréable découverte jeunesse ! Ca se lit tout seul. Léger sans être … Lire la suite →

[Quine, Caroline] Alice, tome 13 : Alice et le médaillon d’or

Alice, tome 13 : Alice et le médaillon d’or Auteur : Caroline Quine (Etats-Unis) Illustration couverture : – Titre original : The clue of the broken locket (H.S. Adams, 1965 pour l’édition révisée) Traduction : Editeur : Hachette (1961) Collection : Bibliothèque verte 182 pages Genre : Aventure, Jeunesse Quatrième de couverture Une rivière en crue, les tristes murs d’un orphelinat, une villa d’un luxe tapageur sont les principaux décors d’une intrigue palpitante où le sort de deux petites filles abandonnées dépend d’un mystérieux médaillon brisé. Alice, une fois encore, va s’efforcer de rendre le bonheur à ceux qui le méritent en mettant à leur service toute son intelligence, sa perspicacité et sa générosité. Une chanteuse célèbre, désinvolte et cupide, projette un plan malfaisant pour accroître sa renommée. Heureusement, Alice est là ! L’histoire par moi contée… Entre courrier étrange et coup de téléphone anonyme, une chose est certaine : les jumelles ne doivent surtout pas être adoptée par le couple de comédiens. Mais c’est trop tard, les papiers sont signés et les fillettes conduites dans leur nouvelle maison ou la vie ne sera pas plus simple entre une nurse incompétente et des parents qui voient d’abord en elles une façon d’avoir du succès, de gagner de l’argent. Heureusement, Alice et ses amis veillent. Mon avis Quand j’étais jeune adolescente, je dévorais les aventures des Six Compagnons de la Croix-Rousse. J’appréciais aussi les Langelot. Un peu moins les Michel. Et je n’aimais pas du tout les Alice. A peu près 25 … Lire la suite →

[Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta – Tome 6 : Une mort sans nom

Kay Scarpetta – Tome 6 : Une mort sans nom Auteur : Patricia Cornwell  (Etats-Unis) Illustration couverture : Philippe Sohiez Titre original : From Potter’s Field (Scribner, 1995) Traduction : Hélène Narbonne Editeur : Hachette Collection : Le livre de poche (1996) 413 pages Genre : Thriller Quatrième de couverture La jeune femme est adossé, nue dans la neige, à une fontaine de Central Park. Tuée selon un rituel dont le célébrant, à l’évidence, n’est autre que Temple Gault, le meurtrier psychopathe qui échappe encore à toutes les recherches… Deux questions pour Kay Scarpetta et ses collègues, Marino et Wesley : pourquoi a-t-il voulu les attirer à New-York ? Et comment cette inconnue a-t-elle pu se laisser déshabiller et assassiner sans qu’on relève la moindre trace de résistance de sa part ? Célèbre depuis Post Mortem (prix du Roman d’aventure 1992), le trio formé par la jeune médecin-légiste et les deux policiers affronte ici un ennemi retors autant qu’implacable. Le début d’un suspense qui culminera dans le labyrinthe du métro new-yorkais… L’histoire par moi contée… S’il est évident que Gault est responsable de cette mise en scène macabre, des indices finissent par prouver que cette morte n’est pas si anodine que cela dans la vie du meurtrier. Entre New-York et Richmond commence alors une course poursuite terrifiante, sans que l’on sache trop bien qui est le chat et qui est la souris. Mais Kay Scarpetta refuse de se laisser enfermer et protéger, et si elle se trouve dans la position de … Lire la suite →

[Savage, Sam] Firmin, autobiographie d’un grignoteur de livres

Firmin Autobiographie d’un grignoteur de livre Auteur : Sam Savage (Etats-Unis) Illustration couverture : Fernando Krahn Titre original : Firmin: Adventures of a Metropolitan Lowlife (Coffee House Press, 2006) Traduction : Céline Leroy Editeur : Flammarion Collection : Acte Sud (2009) 198 pages Genre : Contemporain Quatrième de couverture Le point de vue des éditeurs : Autobiographie d’un grignoteur de livre, Firmin raconte l’histoire d’un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sol d’une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Plein d’appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de coeurs ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l’incompréhension des hommes et par les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant. Superbe hommage aux valeurs de l’écrit et aux singularités de toutes espèces, l’aventure de Firmin est aussi un fabuleux trait d’union entre littérature, exclusion et résistances. « Firmin, le rat que Walt Disney aurait inventé s’il avait été Borges. Si lire est ton plaisir et ton destin, ce livre a été écrit pour toi » (Allesandro Baricco). L’histoire par moi contée… Raton surnuméraire famélique né d’une mère alcoolique, Firmin survit en mangeant du papier. Très vite, il se rend compte que certains livres ont meilleur goût que d’autres et se met aussi lire, autodidacte qu’il est. Quand ses frères et soeurs quittent le nid familial … Lire la suite →

[Collins, Suzanne] Hunger games – Tome 1

Hunger Games – Tome 1 Auteur : Suzanne Collins (Etats-Unis) Illustration couverture : – Titre original : The Hunger Games (Scholastic, 2008) Traduction : Guillaume Fournier Editeur : Pocket Jeunesse (2009) 379 pages Genre : Science-Fiction (Dystopie), Jeunesse Quatrième de couverture Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre.Les autres mourront … Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre télé-réalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature … L’histoire par moi contée La guerre est finie depuis longtemps. Les districts ont été battus, et pour leur rappeler leur défaite, le Capitole prélève chaque année son tribut : 1 garçon et 1 fille de 12 à 18 ans tirés au sort. Ils sont rendus présentables pour passer devant les juges, le public et les éventuels sponsors. Puis ils sont conduits dans l’Arène, zone « naturelle » mais contrôlée. Il ne peut en rester qu’un, les autres sont priés de s’entre-tuer sous les nombreuses mais très discrètes caméras qui retransmettent « les jeux ». Et si le rythme ralenti un peu … Lire la suite →

[Madonna] Yakov et les sept voleurs

Yakov et les sept voleurs Auteur : Madonna (Etats-Unis) Illustrations : Gennady Spirin Titre original : Yakov and the seven thieves (Callaway Editions, 2004) Traduction : Jean-François Ménard Editeur : Gallimard Jeunesse (2004) 30 pages Genre : Contes, Albums Quatrième de couverture Yakov, le cordonnier, a très peur de perdre son fils unique Mikhaïl, gravement malade. Il adresse des prières au vieux sage qui demeure dans la dernière maison au bout du village. Celui-ci, avec l’aide des sept pires voleurs du pays, parviendra à forcer les portes du ciel pour que s’opère le miracle de la guérison de Mikhaïl. Cette parabole nous montre que même les aspects négatifs de notre personnalité (ici, les voleurs) peuvent avoir une influence positive s’ils sont reconnus et employés à bon escient. Ce livre est dédié aux enfants pas sages partout dans le monde. L’histoire par moi contée Mikhaïl, le fils de Yakov le cordonnier est très malade et aucun remède ne peut le guérir. Heureusement, il y a dans le village, un vieil homme sage qui, dit-on, parle aux anges. Mais il faudra à ce vieil homme une aide supplémentaire pour sauver Mikhaïl. Mon avis Dommage, le conte est un peu trop porté sur la religion pour me satisfaire. Dans une famille catholique, ça passe certainement très bien. Une bonne petite morale de derrière les fagots remise au goût du jour : ce n’est pas toujours l’aide la plus évidente qui est la plus efficace. C’est assez surprenant de trouver un tel texte écrit par … Lire la suite →